Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

Publié le par musy

Vigan emprise JC Lattès

Vigan emprise JC Lattès

Le livre :

Delphine est écrivain. Une mystérieuse L. fait irruption dans sa vie alors que Delphine a le syndrome de la page blanche. L. se montre une amie présente, très présente, se rendant indispensable et petit à petit envahit son quotidien…

Autour du livre :

J’avais envie de lire ce livre qui a reçu le prix Renaudot 2015, dont on parle beaucoup et car j’avais beaucoup aimé « No et moi » (sur l’amitié entre une ado et une jeune SDF à Paris) (adapté au cinéma) et apprécié « Les heures souterraines » (sur la solitude des gens dans les grandes villes qui se croisent sans se connaître) de la même écrivain.

Ce livre révèle le mécanisme de l'emprise d’une femme sur une autre. Ce huis-clos devient petit à petit oppressant, étouffant… L’auteur maîtrise bien son sujet et le lecteur qui lit son texte ! Une belle réussite. Un style correct sans plus.

A lire en écho au roman « Le voisin » de Tatiana de Rosnay qui décrit avec brio une relation de voisinage pénible, étouffante, malsaine. Peu à peu, dans ces deux romans, on a du mal à démêler le vrai du faux…

La citation :

« Je devais me rendre compte assez vite que L. avait un sens inouï de l’Autre, un don pour trouver les mots justes, dire à chacun ce qu’il avait besoin d’entendre. L. ne tardait jamais à poser la question la plus pertinente, ou à prononcer la remarque qui montrait à son interlocuteur qu’elle seule était en mesure de le comprendre et de le réconforter. L. savait non seulement identifier au premier coup d’œil l’origine du désarroi, mais surtout cerner cette faille, si enfouie soit-elle, que chacun de nous abrite. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Bonheur, marque déposée de Will Ferguson

Publié le par musy

bonheur Ferguson Belfond

bonheur Ferguson Belfond

Le livre :

Edwin est éditeur chez Panderic. Nerveux, il vante auprès de sa hiérarchie et sans l’avoir lu, un ouvrage de développement personnel qu’il vient de recevoir par la poste. Cet ouvrage devra être le prochain bestseller. Il vient d’un dénommé Vitthal Chakjur. Edwin ne sait pas encore dans quelle spirale infernale, il vient de se jeter…

Autour du livre :

Un livre qui m’a été recommandée par une lectrice de la bibliothèque. Un roman très amusant sur le monde éditorial, ses recettes plus ou moins inavouables et qui se moque du sérieux des livres de développement personnel qui inondent le marché…

Une réflexion  sur le bonheur, ce qu’on met derrière cette notion  et comment  celui-ci est devenu un concept marketing qu’on vend aux pauvres âmes humaines en quête désespérée de bien-être.

Un livre amusant à lire en écho au bon livre de développement personnel de Laurent Gounelle : « L’homme qui voulait être heureux » qui lui, n’est pas dangereux…

Will Ferguson est un auteur canadien né en 1964.

La citation :

"May, notre économie toute entière est bâtie sur des faiblesses humaines, sur des mauvaises habitudes et des angoisses. La mode. Les fast-foods. Les voitures de sport. Les technogadgets. Les sex-toys. Les centres d'amaigrissement. Les instituts capillaires pour hommes. Les petites annonces. Les sectes religieuses. Les salons de coiffure. La crise d'âge mûr. La fièvre acheteuse. Tout notre mode de vie repose sur le manque de confiance en soi, sur l'insatisfaction. Imagine ce qui arriverait si les gens étaient réellement heureux. Réellement satisfaits de leur existence. Ce serait cataclysmique."

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Livres lus en janvier 2016

Publié le par musy

Bilan lectures janvier

Bilan lectures janvier

Romans  adultes :

La veuve d’Adamson

Joujou de De Castro

Bonheur, marque déposée de Ferguson*

Les oubliés du dimanche de Perrin

Le don d’Anna de Samartin #

Paris Syndrome de Shah*

Jules de Van Cauwelart

Seul sur Mars de Weir *

Essai adultes :

Les parisiens sont comme ils sont de Balzac

BD adultes :

De Gaulle à la plage de Ferri

Réduction du temps de trouvaille (Silex and the city T.2) de Jul

Le Néolitique c’est pas automatique (Silex and the city T.3) de Jul

-44, l’homme qui voulut venger César (Homme de l’année T.8) de Latour

Le voyage des pères de Ratte

La flemme du dimanche soir (Calvin et Hobbes T.17) de Watterson

Que de misère humaine (Calvin et Hobbes T.19) de Watterson

What a wonderful world de Zep

Romans jeunesse :

L’atroce monsieur Terrence de De Hirsching  (J’aime lire)

Niaak de Hiaasen

Le mystère de Lucy Lost de Morpurgo*

Une nuit au grand magasin de Phispon (J’aime lire)

Marcellin Caillou de Sempé #

Album jeunesse

Madame le lapin blanc de Bachelet*

Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées de Bachelet

Mon chat le plus bête de Bachelet

Kiki et Rosalie de Badel

Mes parents sont marteaux de Besnier

Le sourire du clown de Blake

Petit chou de Blake

Les lions ne mangent pas de croquettes de Bouchard

Timioche, le petit poisson qui racontait des histoires de Donaldson

La grève des moutons de Dumont

Flon-Flon et Musette d’Elzbieta

L’or bleu des touaregs de Grant*

Coup de foudre au poulailler de Jolibois

Le roi de la bibliothèque  de Knudsen

Mouton 56 de Pinson

Jean-Pierre la brebis de Rice

Petite grenouille de Strid

Chester de Witt

BD jeunesse :

La ligne noire (Ninn T.1) de Darlot

Interdit aux monstres (Emile et Margot T.1) de Didier

 (L’* indique critique de lecture présente sur mon blog)

(# indique que je possède ce livre et peux vous le prêter)

Marjolaine

Publié dans Actu

Partager cet article