Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La vengeance des mères de Jim Fergus

Publié le par musy

Fergus mères Cherche Midi indiens

Fergus mères Cherche Midi indiens

Le livre :

Nous les avions laissées en pleine bataille contre les soldats de l’armée américaine dans « Mille femmes blanches ». Quelque femmes ont survécu au massacre : Gertie, la forte femme, les jumelles rousses irlandaises Margaret et Susan Kelly … Elles décident de venir en aide à un groupe de femmes qu’on vient d’envoyer pour continuer le programme d’intégration voulu par le président Grant, à savoir donner des femmes blanches en mariage à des indiens Cheyenne… Gertie, Margaret et Susan, blessées dans leurs chairs et dans leurs âmes d’avoir perdu leurs bébés au cours du combat veulent « la vengeance des mères »…

Autour du livre :

J’avais beaucoup aimé « Mille femmes blanches » de Jim Fergus, lu y’a plusieurs années et relu en 2015 dans le cadre de mon club de lectrices. J’ai donc été ravie de recevoir « la vengeance des mères » par mes parents pour noël !

J’ai été très contente de retrouver des personnages de femmes très attachantes comme les sœurs Kelly, Gertie et quelques autres et d’apprivoiser de nouveaux personnages : Molly l’écossaise, Pretty Nose (qui a vraiment existé et dont la photo est en couverture du livre et qui a participé la bataille de Little Bighorn contre le général Custer)…

Ces femmes sont courageuses, drôles, touchantes et déterminées. On sent « l’affection » de Jim Fergus pour ces personnages de papier qui semblent si vivants sous sa plume.

Ce livre est toujours aussi passionnant car il évoque les coutumes indiennes, leurs légendes, leurs armes, leurs espoirs et leurs combats. Le temps de quelques pages, on voyage avec ces femmes blanches et ces tribus indiennes dans l’Amérique d’autrefois.

Le récit alterne les journaux de Margaret Kelly et Molly McGill qui permettent de varier les voix qui racontent l’histoire.

Ce roman pourrait constituer un bon film. Je vous recommande donc la lecture de « Mille femmes blanches » et de « la vengeance des mères. »

Jim Fergus est un écrivain américain né en 1950, dont j'ai apprécié aussi les romans "La fille sauvage", "Chrysis"

Cet été, je suis allée avec mon fiancé au Canada. Nous avons pu visiter le Musée amérindien de Mashteuiatsh à Robertval. La guide, descendante d’une mère indienne et d’un père italien, nous a fait voyager dans le temps, par la découverte des coutumes indiennes, des objets du quotidien, des rituels et nous a sensibilisé à la cause des indiens d’aujourd’hui, voulant transmettre leur héritage culturel et devant s’intégrer dans le Canada d’aujourd’hui. C’était passionnant !

Découvrez la vidéo de la Grande Librairie où Jim Fergus parle de "la vengeance des mères".

La citation :

« Mais les Cheyennes se considèrent comme une nation. Les Lakotas, également, se considèrent comme une nation. Comme ils sont ici depuis bien plus longtemps que nous, ils croient avoir le droit inaliénable de continuer à vivre sur cette terre que leurs ancêtres ont parcouru pendant mille générations. J’ajoute que votre gouvernement, qui en réclame maintenant la propriété, la leur avait accordé par un traité. Ils se sont battus aujourd’hui avec férocité et ténacité, comme vous dites, pour la simple raison qu’ils défendent leur pays envers et contre tout. Ce pays n’est ni le vôtre, ni le mien, ni celui des Etats-Unis d’Amérique. C’est le leur. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Repost 0

Livres lus en décembre 2016

Publié le par musy

bilan lectures

bilan lectures

Romans adultes :

Sobs de Fellowes

Fortune de France (Fortune de France T.1) de Merle

Une vie entre deux océans de Stedman*

Documentaire adultes :

Le dictionnaire amoureux de Venise de Sollers #

Polars adultes :

Le temps est assassin de Bussi *

La défense Lincoln de Connelly

BD adultes :

Culottées T.1 de Bagieu

Sans pardon d’Hermann

Marie (Magasin Général T.1) de Loisel

Serge (Magasin Général T.2) de Loisel

Les hommes (Magasin Général T.3) de Loisel

Confessions (Magasin Général T.4) de Loisel

Montréal (Magasin Général T.5) de Loisel

Ernest Latulippe (Magasin Général T.6) de Loisel

Charleston (Magasin Général T.7) de Loisel

Les femmes (Magasin Général T.8) de Loisel

Anna Politkovskaïa de Matteuzzi

Scènes de la vie hormonale de Meurisse

Un bébé à livrer de Renner

Sept héros de Salvia

Une jeunesse au Moyen-Orient 1985-1987 (L’arabe du futur T.3) de Sattouf

Charles 1854 (Les maîtres de l’orge T.1) de Van Hamme

Le monde merveilleux de l’entreprise de Voutch

Le grand tourbillon de la vie de Voutch

Mangas adultes

La petite princesse Sara # de Nunobukuro

Comics Adultes :

Avant le crépuscule (Velvet T.1) de Brubaker

Avant de mourir (Velvet T.2) de Brubaker

Sweet tooth T.1 de Lemire

Romans jeunesse :

Les filles du Dr March se marient d’Alcott

Le rêve de Jo March d’Alcott

La grande famille de Jo March d’Alcott

La famille cerise de Ruter

Albums jeunesse :

Gipsy et Alexis de Clark

Encore de Corderay

Calinours se réveille de Broutin

Le bonhomme et l’oiseau de Brière-Haquet

Le visiteur de noël de Forward

Jean qui dort et Jean qui lit de Jolibois

Vous êtes mes préférés de MC Bratney

Trop timide de Naumann

L’ami du petit tyrannosaure de Seyvos

A-A-A-A tchoum de Stead

Eloïse à Noël de Thompson

BD jeunesse :

Ailes de poulet (Agent 2012 T.21) de Cauvin

Mystérieuse mélody de Disney

Tintin au pays des Societs d’Hergé

C’est pas ma faute (Mortelle Adèle T.3) de Mr Tan

Marjolaine

Publié dans Actu

Partager cet article

Repost 0

Le temps est assassin de Michel Bussi

Publié le par musy

Bussi polar Presses de la cité Corse temps

Bussi polar Presses de la cité Corse temps

Le livre :

Eté 1989, Clotilde passe des vacances avec ses parents et son frère en Corse. L’été mêle sa lumière, la sensualité des ados amoureux, les histoires de familles et les secrets. Clotilde note tout son univers estival dans son journal. Puis, brutalement c’est l’accident : la voiture familiale fait une embardée et plonge dans le vide. Seule Clotilde survit.

27 ans après, elle revient en vacances avec Franck, son mari et leur fille Valentine. Clotilde veut comprendre ce qui s’est vraiment passé cet été 1989. Pourquoi est-elle la seule à avoir survécu ? Que s’est-il vraiment passé ?

Autour du livre :

J’avais envie de lire ce livre, étant accro aux polars de Bussi que j’ai presque tout lus : « Un avion sans elle », « Nymphéas noirs », « Ne lâche pas ma main », « Maman à tort », « N’oublier jamais », « Gravé dans le sable ». Si Bussi n’est pas un maître du style, il excelle dans le suspense et l’art de manipuler l’esprit du lecteur à la recherche de la vérité.

J’ai bien aimé ce roman qui se passe en Corse, où je suis allée avec des amies de lycée il y a plus de dix ans. C’est un roman bien ficelé, avec du suspense mais dont la fin se traîne en longueur. Ce n’est pas mon préféré de l’auteur (contrairement à « Gravé dans le sable » et « Ne lâche pas ma main » que j’ai adorés) mais un bon polar tout de même.

Une manière de voyager en Corse depuis son salon.

Michel Bussi est un écrivain français (un des plus lus actuellement) est né en France en 1965.

« En janvier 2016, il est selon le classement GFK-Le Figaro, troisième écrivain français en nombre de livres vendus, derrière Guillaume Musso et Marc Levy (plus d'un million d'exemplaires vendus). » (info Wikipedia)

Un livre à lire en écho à "Colomba" de Mérimée, une nouvelle qui se passe aussi en Corse.

La citation :

« Depuis l’été 1989, jamais Clotilde n’était revenue ici. Elle avait pourtant pensé à des milliers de fois à cet endroit, à ce moment précis. A ce qu’elle dirait, à ce qu’elle penserait, devant le vide. Aux souvenirs qui lui reviendraient par bouffées. A la façon de présenter ce pèlerinage. Comme un hommage. Comme un partage. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Repost 0