La servante du seigneur de Jean-Louis Fournier

Publié le par musy

religieuse Fournier Stock

religieuse Fournier Stock

Le livre :

Jean-Louis a trois enfants : deux garçons et une fille. Ici, il s’adresse à sa fille qui est rentrée dans les ordres. Il ne la reconnaît pas. Elle le fuit et ne lui fait que des reproches. Son cœur de père en est blessé mais surtout une question l’habite : est-elle heureuse ?

Autour du livre :

J’avais beaucoup aimé le roman de J-L Fournier : « où on va papa ? » qui racontait l’histoire de ses deux fils lourdement handicapés.  J’avais été touchée par son témoignage et aussi par son humour même dans les situations les plus difficiles.

J’ai apprécié ce roman, véritable cri d’un père qui souffre de voir sa fille tellement changer, devenir froide et distante dans une vie qui ne lui ressemble pas. Il ne comprend pas cette religion qui change tellement les gens, les fait devenir juges et peu compatissants.

Jean-Louis Fournier est un écrivain français né en 1938

Une citation :

« Je feuillette l’Arithmétique impertinente, ça me fait encore rire. Jésus est monté au ciel le jour de l’Ascension, la Sainte Vierge est montée au ciel le jour de l’Assomption. Sachant que Jésus a une vitesse ascensionnelle d’un million de kilomètres à l’heure, que la Sainte Vierge va deux fois moins vite que son fils, et qu’elle est arrivée au ciel trois heures plus tard, on demande la hauteur du ciel. »

« Sectaire, ça commence comme sécateur, ça coupe. Ça coupe des parents, ça coupe des amis, ça coupe du monde professionnel, ça coupe du monde tout court. Ma fille porte les cicatrices de ces coupures. Elle n’a plus ses racines, elle a renié son passé, elle oublie sa famille, ses amis, elle a tout rejeté. Elle s’est inventé une enfance malheureuse, elle n’aurait pas été comprise, elle n’aurait pas été prise au sérieux et, plus grave, elle n’aurait pas été aimée, elle nous l’a écrit. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article