Un homme, ça ne pleure pas de Faïza Guène

Publié le par musy

Guène famille Fayard

Guène famille Fayard

Le livre :

Mourad a une famille très vivante : sa mère en fait des tonnes pour un rien et son père plutôt discret, a ses habitudes et exigences. Mourad a beaucoup de pression sur ses épaules pour réussir sa vie et a un seul cauchemar : devenir obèse avec des cheveux poivre et sel…

Autour du livre :

J’ai découvert l’écrivain Faïza Guène quand elle a écrit son premier livre « kiffe kiffe demain », original par son style.

J’ai été attirée par le titre de ce roman « un homme, ça ne pleure pas ». Effectivement on attribue souvent les larmes aux femmes et socialement il est mal vu de voir un homme pleurer, comme si c’était peu viril. J’ai toujours trouvé ça idiot.

 J’ai beaucoup aimé ce roman où l’on suit la vie de Mourad, un peu looser, pas méchant, qui se débat comme il peut dans sa famille hors du commun. J’ai beaucoup aimé le personnage de la mère, très théâtrale et l’humour qui ressort de ce texte.

Faïza Guène est une écrivain française née en 1985 à Bobigny.

Une citation :

«Mauvaise fréquentation ? Le garçon a amené un jeu vidéo ! A t’écouter, on dirait que tu les as surpris en train de vendre de la drogue !

-Eh bah, ça commence par les jeux vidéo, ensuite c’est la drogue dans des seringues et des gardes à vue ! Tu me reproches de vouloir le meilleur pour mon enfant ? Hein ? Je suis une mauvaise mère, d’après toi ? »

"Mon cœur est fendu ! Il est déchiré ! Je te croyais mort ! Je suis vraiment déçue. D’après toi, je ne mérite même pas un coup de fil ? Est-ce que tu sais que je dors avec ta photo ? Celle où tu portes la chemise bleue et ton appareil dentaire… Je croyais que tu comprenais la valeur d’une mère… Tu sais ce que c’est de porter un enfant dans son ventre ? De le nourrir de son sein ? De veiller quand il a de la fière ? De s’inquiéter pour lui le soir et le matin ? Je suis fâchée ! Très fâchée ! » Huit jours sans téléphoner = fin du monde. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article