Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Doerr

Publié le par musy

Doerr guerre St Malo Albin Michel

Doerr guerre St Malo Albin Michel

Le livre :

Marie-Laure, jeune aveugle, vit avec son père au muséum d’Histoire Naturelle à Paris. Elle adore résoudre les casse-tête que son père lui construit pour son anniversaire et lire Jules Verne en braille. Quand la seconde guerre mondiale éclate, Marie-Laure trouve refuge à St Malo. Pour l’aider à se repérer dans la ville, son père lui construit une maquette, réplique miniature de la cité de Surcouf. En Allemagne, vit Werner, passionné par les ondes, la radio. Il se fait embaucher par la Wehrmacht. Les nazis ont entendu parler d’un mystérieux diamant à la légende mystérieuse qui se trouverait en France…

Autour du Livre :

Merci à Muzo et à Féli de m’avoir offert ce somptueux cadeau d’anniversaire que je rêvais de lire.

J’ai pensé  tout au long de la lecture  à ma cousine Marie qui vit à St Malo et chez qui j’ai souvent été pour papoter et profiter de la beauté de la cité de Surcouf.

J’ai dévoré ce pavé qui mêle des destins au cœur de la seconde guerre mondiale. J’ai découvert le style magique d’Anthony Doerr et j’ai beaucoup aimé cette histoire, les personnages et le contexte de l’histoire. Un grand récit à lire, pourquoi pas, sur la plage de St Malo...

Anthony Doerr est un écrivain américain né en 1973.

« Son roman "Toute la lumière que nous ne pouvons voir", figurant sur la New York Times Best Seller list, lui vaut le prix Pulitzer en 2015. » (Wikipedia)

Une citation :

« Saint Malo : l’eau cerne la cité de toutes parts. Son rattachement au reste de la France est ténu : une chaussée surélevée, un pont, une langue de sable. Ils sont « Malouins d’abord, Bretons peutêtre, Français s’il en reste. » Par temps d’orage, son granit prend des reflets bleus. Les jours de grandes marées, la mer s’infiltre dans les sous-sols jusqu’au cœur de la ville. Lorsqu’elle se retire, on peut voir émerger une multitude d’épaves aux flancs colonisés par les anatifes. Au cours de son histoire, ce petit promontoire en a connu des sièges, mais rien de comparable. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article

Musy 17/07/2015 18:42

non chef tyrannique par interim pas démoniaque !

sandy 17/07/2015 07:18

Merci chef démoniaque par intérim! :-) mon petit surnom me plait bien!

sandy 16/07/2015 19:41

Tu m'a séduite je me le note pour cet hiver !

Musy 17/07/2015 00:16

Je te le prêterai petite tête (surnom amical) car on me l a offert pour mon anniversaire !