Un hiver à New York de Stringer

Publié le par musy

Stringer New York SDF Calmann-Levy

Stringer New York SDF Calmann-Levy

Le livre :

Suite à des mésaventures, de la consommation de drogue, Lee se retrouve dans les rues de New York. Futé, il commence un petit business en récupérant les bouteilles consignées dans une gare pour les rapporter au supermarché et se faire de l’argent. Puis, il décide de travailler pour Street News, le journal vendu par les sans-abris, côtoyant des compagnons de misère…

Autour du Livre :

J’ai bien aimé ce récit témoignage autobiographique d’un SDF devenu écrivain. Lee est plein d’humour et d’esprit et tente de frayer son chemin même quand il est au plus bas dans la rue. Un regard plein de lucidité sur la vie dans la rue et l’univers de la débrouille dans lequel vivent les plus démunis. Une bonne façon d’avoir le regard ouvert sur ceux qui sont SDF dans nos grandes villes.

Des citations :

« Je fus le dernier à entrer ; on me conduisit dans une grande salle de douches, genre prison ; on me donna un savon, une serviette, du produit antiparasite, et on m’ordonna de me déshabiller et de me laver. Cette douche me procura un bonheur immense. En sortant, j’avais l’impression d’être redevenu un être humain. »

« Aujourd’hui, bien que Wall Street ait toujours le vent en poupe, l’état d’esprit est différent. Celui qui débite son discours au milieu de la rame n’attire plus l’attention comme avant. La plupart des gens sont habitués à ce laïus. Et ils en ont marre, surtout. Aujourd’hui, on ne fait que leur rappeler un problème qu’ils aimeraient bien laisser dans un coin pour ne plus y penser. Nous avons la tâche très anti commerciale de braver l’attente populaire. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article