Ciel d'acier de Michel Moutot

Publié le par musy

ironworker indien World Trade Center Moutot Seuil

ironworker indien World Trade Center Moutot Seuil

Le livre :

La légende dit que les indiens n’ont pas le vertige, ce qui en fait des bâtisseurs hors pairs dans les hauteurs des poutres d’acier, près des nuages…

John Laliberté, indien mohawk, fait le même métier que ses ancêtres : découpeur d’acier et bâtisseur des buildings américains. Il assiste aux attentats du 11 septembre à New York qui causa la mort de plus de mille personnes et la destruction de deux tours, symboles de l’Amérique, construites par son père…

Désormais, il se porte volontaire pour découper sans relâche l’enchevêtrement d’acier, de verre, de poussière dans l’espoir de libérer des corps de ce cimetière géant de métal…

Autour du livre :

C’est un usager de la bibli qui en rendant le livre, a chanté ses louanges. Je me suis donc précipitée pour l’emprunter, curieuse découvrir l’histoire de ces indiens constructeurs du nouveau rêve américain, eux qui se sont fait envahir dans leur monde quelques années auparavant…

J’ai été passionnée par ce premier roman de Michel Moutot. On suit très bien l’histoire qui alterne l’histoire de John La Liberté et de ses ancêtres. On revit le traumatisme du 11 septembre 2001 d’une autre manière, du côté de ceux qui bossaient sur les tours, des secouristes qui travaillèrent nuits et jours dans l’espoir de sauver quelques personnes comme le sauvetage miraculeux du policier McLaughin…

Le 11 septembre 2001, c’était mon premier jour de stage d’observation à Bayard Presse, édition jeunesse, coachée par une cousine de mon père. Je n’ai pas compris tout d’abord pourquoi les gens se précipitaient tous vers les tv. Je ne connaissais pas les tours du Word Trade Center et voir des avions foncer dedans me faisait penser à un mauvais film. J’ai réalisé l’ampleur de l’événement plus tard…

Autour du Word Trade Center, je vous conseille la lecture de la BD   « A l'ombre des tours mortes » de Spiegelman (l’auteur de « Maus »), de « Windows on the world » de Beigberder (pour une fois que je conseille une de ses œuvres! En dehors de ses épanchements personnels (qui m'intérèssent guère), l’histoire du père et de son petit garçon dans une tour du Word Trade Center est très touchante. Je vous conseille le livre « Extrêmement fort et incroyablement près » de Foer et le film qui en a été adapté.

Michel Moutot est reporter à l’AFP, spécialiste des questions de terrorrisme international. Lauréat du prix Albert Londres en 1999, correspondant à New York en 2001, il reçoit le prix Louis Hachette pour sa couverture des attentats du 11 septembre. » (Infos éditions Arléa)

Une citation :

« Pour nous, les monteurs d’acier indiens, ces gratte-ciel seront nos pyramides d’Egypte, notre Empire State Building, nos chefs-d’œuvre. Nos père nos grands-pères, et leurs ancêtres avant eux, ont bâti les ponts, les villes, les monuments de l’homme blanc. Les passerelles, les montagnes de fer, les cités de l’Amérique. Avant l’invasion de nos terres, nous étions des charpentiers, des bâtisseurs de longues maisons. Quand les ancêtres ont compris qu’ils ne pourraient pas vaincre les envahisseurs venus de l’Est, ils ont gagné par leur travail, leur sueur, leur courage et leur sang leur lace dans ce nouveau monde. Nous en sommes fiers. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article