Prête à tout de Maynard

Publié le par musy

Maynard célébrité Philippe Rey

Maynard célébrité Philippe Rey

Le livre :

Suzie a toujours été une star pour sa famille. Elle rêve d’être sous le feu des caméras. Son mariage avec Larry, un brave gars, fou d’elle, ne réalise pas vraiment ses rêves. Elle lance un projet de reportage sur des adolescents pour faire avancer sa carrière journalistique.

Autour du livre :

J’aime beaucoup le style de Joyce Maynard (« Long week-end », « L’homme de la montagne » que j’ai beaucoup aimés).

J’ai été prise par cette narration qui alterne les points de vues entre les personnages qui parlent de Suzanne et font avancer le fil de l’histoire…

J’ai trouvé que « les apparences » de Flynn (adapté au ciné sous le nom de « Gone Girl »), que j'ai lu il y a quelques mois, ressemble fortement à ce roman pour la manipulation effectuée par l’auteur avec la vérité. On ne sait pas bien qui a la vérité et on démêle petit à petit le vrai du faux !

L'oeuvre de Maynard (rééditée en 2015 mais sortie en 1993) est bien antérieure à celle de Flynn (2012).

Joyce Maynard est une écrivain américaine née en 1953.

Des citations :

« Mais moi, uniquement parce que je suis menue et blonde, je dois rester timidement dans mon coin, comme une potiche, sans jamais faire de vagues, et me contenter de ce qu’on veut bien me donner. Mais, comme je me suis conduite différemment, on me traite d’emmerdeuse. »

« Voilà pourquoi j’ai toujours rêvé de faire de la télévision. Cela fait ressortir ce qu’il y a de meilleur en vous. Tant que vous êtes à la télé, il y a toujours quelqu’un qui vous regarde. Si les gens pouvaient passer à la télé tout le temps, nul doute que la race humaine dans son ensemble s’en porterait beaucoup mieux. Cela pose un problème : si tout le monde passait à la télé, il n’y aurait plus personne pour la regarder. Je deviens folle à force de réfléchir à tout ça. Ça peut me poser des problèmes parfois. Un jour, j’étais tellement absorbée par mes pensées que j’ai oublié de me retourner sous la lampe à bronzer. Si vous aviez vu le désastre ! »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article