Bonheur, marque déposée de Will Ferguson

Publié le par musy

bonheur Ferguson Belfond

bonheur Ferguson Belfond

Le livre :

Edwin est éditeur chez Panderic. Nerveux, il vante auprès de sa hiérarchie et sans l’avoir lu, un ouvrage de développement personnel qu’il vient de recevoir par la poste. Cet ouvrage devra être le prochain bestseller. Il vient d’un dénommé Vitthal Chakjur. Edwin ne sait pas encore dans quelle spirale infernale, il vient de se jeter…

Autour du livre :

Un livre qui m’a été recommandée par une lectrice de la bibliothèque. Un roman très amusant sur le monde éditorial, ses recettes plus ou moins inavouables et qui se moque du sérieux des livres de développement personnel qui inondent le marché…

Une réflexion  sur le bonheur, ce qu’on met derrière cette notion  et comment  celui-ci est devenu un concept marketing qu’on vend aux pauvres âmes humaines en quête désespérée de bien-être.

Un livre amusant à lire en écho au bon livre de développement personnel de Laurent Gounelle : « L’homme qui voulait être heureux » qui lui, n’est pas dangereux…

Will Ferguson est un auteur canadien né en 1964.

La citation :

"May, notre économie toute entière est bâtie sur des faiblesses humaines, sur des mauvaises habitudes et des angoisses. La mode. Les fast-foods. Les voitures de sport. Les technogadgets. Les sex-toys. Les centres d'amaigrissement. Les instituts capillaires pour hommes. Les petites annonces. Les sectes religieuses. Les salons de coiffure. La crise d'âge mûr. La fièvre acheteuse. Tout notre mode de vie repose sur le manque de confiance en soi, sur l'insatisfaction. Imagine ce qui arriverait si les gens étaient réellement heureux. Réellement satisfaits de leur existence. Ce serait cataclysmique."

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article