Il est de retour de Timur Vermes

Publié le par musy

Vermes retour Hitler Belfond

Vermes retour Hitler Belfond

Le livre :

Quand il se réveille sur un terrain vague dans son uniforme sale,  il ne sait pas pourquoi il se trouve-là. Il semble qu’en 2011, Hitler soit de retour en Allemagne…

Autour du livre :

Un ami m’a parlée de ce livre dont l’illustration de couverture m’a intriguée…

J’ai beaucoup aimé ce livre qui, avec beaucoup d’humour, imagine le retour d’Hitler en Allemagne de nos jours. Embauché par une maison de production pour faire des émissions, l’homme à la moustache intrigue par ses discours et son audace hors norme…

Une réflexion sur ce personnage maudit de l’Histoire plongé dans un XXIème siècle qu’il n’a pas connu. Ses idées politiques pourraient séduire certains actuellement malgré le passé… Le Mal peut-il revenir de nos jours ? Mon sujet de bac philo était « Peut-on tirer des leçons de l’Histoire ? » Un bon sujet…

Timur Vermes est un écrivain allemand né en 1967. Ce livre, qui est son premier roman, a connu un succès colossal. Son roman va être adapté au cinéma.

Un livre à lire en écho à « La part de l’autre » d’Eric-Emmanuel Schmitt qui se demandait si l’Histoire aurait changé si Hitler avait réussi son examen pour entrer à l’académie des Beaux-Arts de Vienne en 1908.

Les citations :

A propos de Wikipedia : « Il était facile de reconnaître l’origine de ce néologisme qui commençait par les premières syllabes de Wiking et se terminait par les dernières d’encyclopédie. La promesse de cette entreprise m’aurait presque fait monter les larmes aux yeux. En effet, personne ici ne pensait à soi. Dans un vrai élan de désintéressement, des milliers d’individus apportaient toutes sortes de savoirs pour le bien de la nation allemande, sans réclamer un pfennig. C’était une sorte d’abri collectif du savoir qui montrait que même en l’absence d’un Parti national-socialiste, le peuple allemand savait se porter assistance de façon instinctive. »

« En 1933, le peuple n’a pas été bousculé par des actions de propagande. Un Fürher a été élu selon un mode qui, aujourd’hui encore, passe pour absolument démocratique. Un Fürher a été élu alors qu’il n’avait jamais fait mystère de ses objectifs, toujours exposés avec une grande clarté. Les allemands l’ont élu. Même les juifs . Et peut-être même les parents de madame votre grand-mère. A l’époque, le Parti avait déjà quatre millions d’adhérents. Et il aurait pu en compter beaucoup plus si l’on n’avait pas bloqué les adhésions à partir de 1933. Sinon, il y aurait eu huit, dix, douze millions d’adhérents en 1934. Et je ne crois pas qu’un parti puisse se targuer en 2011 de rassembler autant de monde. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article