Les règles d'usage de Joyce Maynard

Publié le par musy

règles d'usage Maynard Philippe Rey New-York

règles d'usage Maynard Philippe Rey New-York

Le livre :

Wendy a beau avoir un prénom féérique, sa vie chavire quand un certain 11 septembre au matin, sa mère part au boulot dans les tours du World Trade Center et ne revient plus. Désormais Wendy, jeune ado, va devoir reconstruire sa vie avec son beau-père, son demi-frère et son père qui composent désormais son univers familial…

Autour du livre :

J’avais envie de lire ce livre, ayant apprécié tous les romans de Joyce Maynard que j’ai lus : « Prête à tout », « L’homme de la montagne », « Long week-end »…

Wendy réfléchit à son lien avec sa mère qu’elle ne verra plus et avance dans sa vie d’ado avec ses petites peines et ses espoirs.

Joyce Maynard a un style magnifique pour décrire le désarroi de tant de New-Yorkais dont l’existence fut mutilée par les attaques du 11 septembre 2001.

Le 11 septembre 2001, j’étais en stage à Bayard Presse et j’ai pu voir les images des avions s’encastrant dans les tours sans bien comprendre tous les enjeux et conséquences de cette attaque, ne connaissant pas le World Trade Center auparavant.

Cette année, au mois de mars, je suis allée en voyage à New-York avec une amie et nous avons pu visiter le mémorial du World Trade Center. C’est très émouvant de constater l’absence de ces tours, désormais identifiée par des fontaines d’eaux qui coulent comme les larmes de ceux qui ont perdu des proches. Les noms des victimes sont gravés autour de ces fontaines. Une nouvelle tour, plus haut gratte-ciel de l'hémisphère ouest sorte de revanche sur le terrorisme, s’élève désormais et s’appelle la One World Trade Center.

Dans le mémorial : des objets des disparus, des Une de journaux paru autour du 11 septembre, des vidéos des attaques des avions, des poutres tordus, un reste d’escalier d’une des tours, un camion de pompiers fondu en partie (tant la chaleur de l’incendie des tours était infernal)…

J’ai été très émue de mieux réaliser que les victimes avaient tout âges, toutes nationalités, tout destin brutalement interrompus par le terrorisme.

Un livre à lire en écho à « Ciel d’acier » de Michel Moutot, qui évoque le destin des indiens qui ont construit les tours du nouveau monde, protégés du vertige, selon la légende et ces mêmes personnes qui ont aidé à déblayer l’immense chantier de poussière, poutres, acier, métal, des tours fumantes après l’attaque du 11 septembre.

Joyce Maynard est une écrivain américaine née en 1953.

La citation :

« Ils ne savaient pas grand-chose. Seulement qu’un avion s’était écrasé contre une des tours du World Trade Center. La tour de sa mère. »

Les règles d'usage de Joyce Maynard
Les règles d'usage de Joyce Maynard

Publié dans Conseils de lecture

Commenter cet article