Wonder de R J Palacio

Publié le par musy

wonder palacio PKJ

wonder palacio PKJ

Le livre :

Wonder veut dire « merveille » en anglais. Wonder, c’est August qui est un merveilleux petit garçon de 10 ans drôle, intelligent avec un bon cœur. Il est défiguré du visage depuis sa naissance. C’est la première fois qu’il va aller à l’école et il a peur du regard des autres sur lui…

Autour du livre :

Le héros de Wonder souffre du syndrome de Treacher-Collins qui, tout en étant provoqué par la mutation d'un seul gène, peut engendrer une malformation profonde des os du visage.

Wonder est un roman avec un personnage très attachant. Il sait que son visage effraie les autres même s’il n’y peut rien. On parle de lui comme « Le monstre », « le zombie », « l’orque »  « Palpatine »… Le seul jour où August dit « Auggie » se sent bien c’est le jour d’Halloween : tout le monde pense qu’il a un masque alors que c’est son vrai visage…

Un roman sur la tolérance, le regard sur autrui. On n’est pas qu’une apparence corporelle mais aussi un esprit…

R. J. Palacio est le pseudonyme de Raquel Jaramillo, auteur américaine.

Le roman de Palacio (son premier roman) est découpé en plusieurs parties : chaque personnage poursuit le récit : August, Olivia (dite Via), Summer, Jack, Justin, Miranda.

Chaque partie  est introduite par une citation extraite d’un morceau de musique : « Wonder » de Merchant, « Space Odity » de David Bowie, « Beautiful » de Christina Aguilera« Beautiful Child » d’Eurythmics, « Beautiful Things » d’Andain ou de roman « le petit prince » d’Antoine de St-Exupéry, de film « Elephant Man » de Bernard Pomerance.

Wonder a été adapté au cinéma en décembre 2017.

Un roman à lire à partir de 8 ans.

Marjolaine

Publié dans Livres jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
oui tout à fait Agnès, le personnage de Via est très intéressant pour ça!
Répondre
A
Lu sur les conseils de Mimi, j'ai beaucoup aimé !<br /> Un des points forts du livre, c'est qu'il se penche aussi sur ce que ressent l'entourage de l'enfant handicapé. Ce n'est certes pas facile d'être différent, ce n'est pas évident non plus de grandir avec un frère fragile et difforme autour de qui tout l'agenda et l'attention familials se concentrent...
Répondre