Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Livres lus en mai 2015

Publié le par musy

bilan mai 2015

bilan mai 2015

Romans  adultes :

La bibliothécaire d’Avon

N’oublier jamais de Bussi

Le poids du papillon de De Luca

Juste avant le bonheur de De Luca

Pour amuser les coccinelles de Denuziere

Bridget Jones, folle de lui de Fielding

Le voyant de Garcin *

Le premier jour où j’ai appris à vivre de Gounelle

Un homme, ça ne pleure pas de Guène *

84 Charing Cross Road de Hanff

Pompei d’Harris

Le manteau de Greta Garbo de Kaprielan

Juste avant le bonheur de Ledig

Ça peut pas rater de Legardinier *

Xenia de Mordillat *

La confusion des sentiments de Zweig

Polars :

Révélations de noël de Perry

Théâtre :

La répétition ou l’amour puni d’Anouilh #

Romans jeunesse :

Une guitare pour deux d’Amato *

Histoire d’un escargot qui découvrit l’importance de la lenteur de Sepulveda *

Joe millionnaire de Walliams

Albums jeunesse :

Le petit loup qui se prenait pour un grand d’Ivanovitch

La plus mignonne des petites souris de Morel

BD/mangas :

Quai d’Orsay (tomes 1 et 2) de Blain *

Tout seul de Chabouté *

Les ignorants de Davodeau *

Cesare (tomes 1-2) de Soryo

Thermae Romae (tomes 1-6) de Yamazaki *

(L’* indique critique de lecture présente sur mon blog)

(# indique que je possède ce livre et peux vous le prêter)

Marjolaine

PS Merci à Gwen pour sa belle photo de théière (n'hésitez pas à envoyer les vôtres (théière + livres) !

Publié dans Actu

Partager cet article

Repost 0

Tout seul de Chabouté

Publié le par musy

Seul Chabouté BD Vents d'ouest

Seul Chabouté BD Vents d'ouest

La BD :

Un homme, sorti de taule, est engagé sur un bateau de pêche. Chaque semaine, son patron et lui livrent des cartons de nourriture au pied d’un phare, en pleine mer. Il apprend qu’habite là, «Tout seul », un homme au physique difforme qui habite seul depuis la mort de ses parents. L’homme, poussé par la curiosité se demande ce que fait « Tout Seul » toute la journée…

Autour de la BD :

C’est une BD proposé par Delphine de mon club de lectrices dans le cadre du prix des lectrices.

Décontenancée par le manque de paroles dans cette BD, j’ai vite été touchée par la sobriété des dessins qui disent l’essentiel et nous racontent l’histoire. J’ai été témue par la vie de « Tout Seul », sorte de Quasimodo des mers. Une belle BD à découvrir !

Christophe Chabouté est un auteur français de bandes dessinées né en 1967.

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Repost 0

La servante du seigneur de Jean-Louis Fournier

Publié le par musy

religieuse Fournier Stock

religieuse Fournier Stock

Le livre :

Jean-Louis a trois enfants : deux garçons et une fille. Ici, il s’adresse à sa fille qui est rentrée dans les ordres. Il ne la reconnaît pas. Elle le fuit et ne lui fait que des reproches. Son cœur de père en est blessé mais surtout une question l’habite : est-elle heureuse ?

Autour du livre :

J’avais beaucoup aimé le roman de J-L Fournier : « où on va papa ? » qui racontait l’histoire de ses deux fils lourdement handicapés.  J’avais été touchée par son témoignage et aussi par son humour même dans les situations les plus difficiles.

J’ai apprécié ce roman, véritable cri d’un père qui souffre de voir sa fille tellement changer, devenir froide et distante dans une vie qui ne lui ressemble pas. Il ne comprend pas cette religion qui change tellement les gens, les fait devenir juges et peu compatissants.

Jean-Louis Fournier est un écrivain français né en 1938

Une citation :

« Je feuillette l’Arithmétique impertinente, ça me fait encore rire. Jésus est monté au ciel le jour de l’Ascension, la Sainte Vierge est montée au ciel le jour de l’Assomption. Sachant que Jésus a une vitesse ascensionnelle d’un million de kilomètres à l’heure, que la Sainte Vierge va deux fois moins vite que son fils, et qu’elle est arrivée au ciel trois heures plus tard, on demande la hauteur du ciel. »

« Sectaire, ça commence comme sécateur, ça coupe. Ça coupe des parents, ça coupe des amis, ça coupe du monde professionnel, ça coupe du monde tout court. Ma fille porte les cicatrices de ces coupures. Elle n’a plus ses racines, elle a renié son passé, elle oublie sa famille, ses amis, elle a tout rejeté. Elle s’est inventé une enfance malheureuse, elle n’aurait pas été comprise, elle n’aurait pas été prise au sérieux et, plus grave, elle n’aurait pas été aimée, elle nous l’a écrit. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>