Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mali, ô Mali d'Orsenna

Publié le par musy

Mali Orsenna Livre de poche

Mali Orsenna Livre de poche

Le livre :

Madame Bâ est missionnée par les femmes du quartier de Villiers-le-Bel pour aller voir l’état de son pays d’origine, le Mali. Elle est accompagnée de Michel, son petit-fils, qu’elle aime et martyrise en même temps. Madame Bâ est une femme forte, fière et drôle qui entend bien se faire respecter partout où elle va...

Autour du livre :

J’avais beaucoup aimé « Madame Bâ », le livre précédent cette histoire. L’écriture d’Orsenna est savoureuse et sait se faire tout à tour amusante, sérieuse, émouvante pour évoquer un Mali d’aujourd’hui partagé entre son histoire, ses coutumes et les fondamentalistes qui apportent et violence et chaos en son sein.

Un livre à lire après « Madame Bâ » !

Erik Orsenna est un écrivain et académicien français né en 1947 en France.

Des citations :

« J’ai levé les yeux de mon carnet, je n’ai plus regardé que les regards, ou plutôt ce regard commun à tous les réfugiés. Un regard qui ne voit pas, aux couleurs délavées, un regard usé peut-être par trop de sable, peut-être par trop de soleil brûlant, peut-être par trop de scènes de mort, un regard qui ne fait plus confiance au monde, un regard qu’on croit encore regard parce que les yeux sont ouverts, mais derrière, la porte est fermée, un rideau de fer est tombé, un regard qui ne redevient regard qu’en se posant sur les enfants et encore, pas toujours, il y a des femmes qui regardent les enfants sans les voir, un pâle, très pâle sourire leur vient quand ils  jouent. Et c’est tout. »

« Au milieu des sables et sous le soleil brûlant, une bibliothèque est une oasis avec les piles de livres pour palmiers. La lecture et la calligraphie sont deux chemins ouvragés. Et la recherche du Savoir, quel qu’il soit, des petites choses comme des grandes, est une remontée vers la Source, une baignade dans une eau toujours fraîche. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

La vie selon Ove de Backman

Publié le par musy

Ove Backman seniors Presses de la Cité

Ove Backman seniors Presses de la Cité

Le livre :

Ove est un vieux râleur à tendances suicidaires.  Il y a toujours quelque chose pour l’empêcher de passer à l’acte : un chat, des voisins, mais Ove n’a pas dit son dernier mot…

Autour du livre :

J’ai beaucoup aimé ce livre plein d’humour. On finit par s’attacher à ce vieux grincheux qui a du cœur. Les autres permettent à Ove de se trouver et de redonner un sens à son existence ternie par la mort de sa douce et pétillante femme.

Un portrait de senior loufoque en écho au film « Gran Torino » de Clint Eastwood,  à « Victor » le roman de Michèle Fitoussin ou encore « le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » de Jonasson.

Frederik Backman est un journaliste et écrivain suédois né en 1981.

Des citations :

« Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

La vie commence à 20h10 de Thomas Raphaël

Publié le par musy

Raphaël séries tv j'ai lu

Raphaël séries tv j'ai lu

Le livre :

A Bordeaux, Sophie peine à terminer sa thèse intitulée « transitionnels ou symboliques : les objets du quotidien dans le roman français de 1953 à 1978 ». Elle reçoit des refus systématiques d’éditeurs pour son roman « Au grenier ». Suite à un malentendu, elle est embauché par la série La vie la vraie à Paris pour être coordinatrice d’écriture. N’osant dire à son entourage cette nouvelle, elle commence une double vie…

Autour du livre :

J’ai bien aimé ce livre que j’ai dévoré.

 Un livre entre « le diable s’habille en Prada » de Weisberger  où la jeune héroïne Andréa découvrait les coulisses du monde de la mode et les consignes tyranniques de sa chef et « Saga » de Benacquista où des jeunes scénaristes doivent écrire la nouvelle série TV à succès !

Une plongée dans l’univers des séries, monde impitoyable qui n’hésite pas à malmener les individus pourvu que l’audimat soit bon…

Thomas Raphaël est un jeune scénariste de TV.

Des citations :

« Je me suis installée dans mon lit, le dos contre un gros coussin. Il y avait quelque chose d’étrange à être payée pour mémoriser la vie de personnes fictives. A forte dose, les héros de La vie la vraie avaient quelque-chose d’hypnotisant. Ils menaient des vies absurdes de rebondissements, de révélations et de volte-face. Ils souffraient beaucoup, ils vivaient intensément, ça les rendait fascinants et, bizarrement, presque enviables. Après une journée entière consacrée à la lecture de leurs vies, tout se mélangeait. Je me suis surprise plusieurs fois à croire qu’ils existaient vraiment, comme si je ne lisais pas de la fiction mais des biographies étranges. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article