Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les 4 filles du révérend Latimer de Colleen McCullough

Publié le par musy

McCullough Latimer poche

McCullough Latimer poche

Le livre :

Edda, Grace, Heather et Kitty sont les filles du révérend Latimer et de sa femme Maude. Les filles se plient à la dure discipline de Maude mais le jour où elles décident de postuler comme infirmières à l’hôpital de leur ville, c’est la liberté qui se dessine…

Autour du livre :

J’ai été séduite par la belle photo de couverture venant de l’agence Corbis. C’est Sara, une amie, qui m’a offert ce livre qui me tentait.

J’ai beaucoup aimé ce livre fleuve (537 pages) qui est un brin fleur bleu, un brin désuet, un brin amusant, un brin documentaire et nous pousse à suivre le destin de quatre jeunes filles de bonne famille dans l’Australie des années folles.

La profession d’infirmière, réservée aux jeunes filles sages, leur permet de sortir de l’austérité du presbytère de leur enfance et de tenter de choisir un autre destin que le mariage pour s'en sortir dans la vie. Chacune va petit à petit voler de ses propres elles : Grace vers la vie de famille, Heather vers les études, Edda vers les affaires et Kitty vers son destin, tout entier prisonnière de sa beauté angélique et parfaite.

Un livre qui se lit bien et qui fait penser au « 4 filles du Dr March » d’Alcott, admirablement adapté au cinéma par Gillian Armstrong, en 1994, avec des jeunes actrices prometteuses : Winona Ryder (Joe), Claire Danes (Beth), Kirsten Dunst (Amy) en particulier et une pléiade de stars : Susan Sharandon (la mère), Christian Bale (Laurie), Gabriel Byrne (Friedrich) … Un roman et film où 4 jeunes filles expriment leurs rêves dans une société encore très stricte pour les femmes pendant la guerre de Sécession où leur père est engagé.

Colleen MCCullough est une auteur australienne (1937-2015) connue pour son roman "les oiseaux se cachent pour mourir", adapté en série fleuve contant l'histoire d'amour interdite entre le père Ralph et la jolie Meggie.

La citation :

« Cependant, reprit-elle, le mieux qui puisse vous arriver à présent est un beau mariage. Si vous choisissez malgré-tout de demeurer célibataires et d’assurer votre propre subsistance, deux carrière s’offriront à vous : celle d’institutrice, voire, pour une poignée d’entre vous, celle d’enseignante dans le secondaire, ou le secrétariat. »

Marjolaine

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Repost 0

Les règles d'usage de Joyce Maynard

Publié le par musy

règles d'usage Maynard Philippe Rey New-York

règles d'usage Maynard Philippe Rey New-York

Le livre :

Wendy a beau avoir un prénom féérique, sa vie chavire quand un certain 11 septembre au matin, sa mère part au boulot dans les tours du World Trade Center et ne revient plus. Désormais Wendy, jeune ado, va devoir reconstruire sa vie avec son beau-père, son demi-frère et son père qui composent désormais son univers familial…

Autour du livre :

J’avais envie de lire ce livre, ayant apprécié tous les romans de Joyce Maynard que j’ai lus : « Prête à tout », « L’homme de la montagne », « Long week-end »…

Wendy réfléchit à son lien avec sa mère qu’elle ne verra plus et avance dans sa vie d’ado avec ses petites peines et ses espoirs.

Joyce Maynard a un style magnifique pour décrire le désarroi de tant de New-Yorkais dont l’existence fut mutilée par les attaques du 11 septembre 2001.

Le 11 septembre 2001, j’étais en stage à Bayard Presse et j’ai pu voir les images des avions s’encastrant dans les tours sans bien comprendre tous les enjeux et conséquences de cette attaque, ne connaissant pas le World Trade Center auparavant.

Cette année, au mois de mars, je suis allée en voyage à New-York avec une amie et nous avons pu visiter le mémorial du World Trade Center. C’est très émouvant de constater l’absence de ces tours, désormais identifiée par des fontaines d’eaux qui coulent comme les larmes de ceux qui ont perdu des proches. Les noms des victimes sont gravés autour de ces fontaines. Une nouvelle tour, plus haut gratte-ciel de l'hémisphère ouest sorte de revanche sur le terrorisme, s’élève désormais et s’appelle la One World Trade Center.

Dans le mémorial : des objets des disparus, des Une de journaux paru autour du 11 septembre, des vidéos des attaques des avions, des poutres tordus, un reste d’escalier d’une des tours, un camion de pompiers fondu en partie (tant la chaleur de l’incendie des tours était infernal)…

J’ai été très émue de mieux réaliser que les victimes avaient tout âges, toutes nationalités, tout destin brutalement interrompus par le terrorisme.

Un livre à lire en écho à « Ciel d’acier » de Michel Moutot, qui évoque le destin des indiens qui ont construit les tours du nouveau monde, protégés du vertige, selon la légende et ces mêmes personnes qui ont aidé à déblayer l’immense chantier de poussière, poutres, acier, métal, des tours fumantes après l’attaque du 11 septembre.

Joyce Maynard est une écrivain américaine née en 1953.

La citation :

« Ils ne savaient pas grand-chose. Seulement qu’un avion s’était écrasé contre une des tours du World Trade Center. La tour de sa mère. »

Les règles d'usage de Joyce Maynard
Les règles d'usage de Joyce Maynard

Publié dans Conseils de lecture

Partager cet article

Repost 0

Livres lus en octobre 2016

Publié le par musy

bilan lectures octobre

bilan lectures octobre

Romans  adultes :

13 à table d’un collectif d’auteurs

La cour des grandes de Bréau

La coquetière de Cirino

Dehors la vieille de Dubois

Gaston et Gustave de Frébourg

L’ours est  un écrivain comme un autre de Kotzwinkle

Les règles d’usage de Maynard *

Absolument dé-bor-dée ! de Shepard #

Chanson douce de Slimani *

Premiers romans 2016 adultes :

De nos frères blessés d’Andras

Petit pays de Faye

Le monde sensible de Gendrot

La correction de Llorca  

Mousseline la sérieuse d’Yvert

Documentaire adultes :

Le mariage… tout simplement de Lacroix

BD adultes :

Sacré comique de Goosens

La déchirure (La guerre des lulus T.4) d’Hautière

L’envol (L’aviateur T.1) de Kraehn

Le crépuscule des idiots de Krassinsky

Dans les pins, 5 ballades meurtrières  de Kriek

Les aventures de Poussin 1er T.1 de Schmitt

Les aventures de Poussin 1er T.2 de Schmitt

Alliances (Kriss de Valnor T.4) de Sente

Coquelicots d’Irak de Trondheim

Un petit goût de noisette de Vanyda

Le crime qui est le tien de Zidrou

Mangas adultes :

Le maître des livres T.9 de Shinohara #

Les misérables de Sunneko #

Romans jeunesse :

Profession nain de jardin de Ben Kemoun

La classe de mer de Mr Ganèche de Bourgine

Nigaudus Maximus de Collins

La demoiselle d’horreur d’Hoestlandt

Albums jeunesse :

Un beau livre de Boujon

Tango a deux papas et pourquoi pas ? de Boutignon

Un ami très cool de Buzzeo

Bas les pattes c’est mon miel ! de Chapman

La drôle de maladie de p’tit bonhomme de Delye

Olivia à Venise de Falconer

La dame des livres d’Hensen

Vive la neige d’Iwamura

Le jour où mon frère viendra de Jolibois

Debout les paresseux ! de Lester

Benny, ça suffit ! de Lindgren

Choubidoulove (Mortelle Adèle T.10) de Mr Tan

Ferréol et Hortensia de Taram

Rosie et Rosette en croisière s’amusent de Thuillier

Le souffleur de rêves de Villiot

Le petit gâteau qui ne disait pas merci de Watkins

BD jeunesse :

La cantoche de Nob

La vie aux champs (Les souvenirs de Mamette T.1) de Nob

Le chemin des écoliers (Les souvenirs de Mamette T.2) de Nob

La bonne étoile (Les souvenirs de Mamette T.3) de Nob

Marjolaine

PS : merci à Côme pour le mug de Munich!

Publié dans Actu

Partager cet article

Repost 0